Bindoli Cacao... aux asperges et zestes de citron



La légère amertume du cacao, le goût délicat des asperges, une touche de citron : une recette printanière, charmante à ravir.

Ingrédients pour 3/4 personnes :

250 gr de Bindoli au Cacao

300 gr de petites asperges

20 gr d'huile d'olive vierge extra ou 1 noix de beurre

1 gousse d’ail

1 citron non traité

du gros sel pour les pâtes

poivre noir pour l’assaisonnement

Préparation :

  1. Préparez les asperges : lavez-les, puis séparez les pointes et coupez le reste en rondelles, en ayant soin d’éplucher si besoin en jetant éventuellement la partie la plus dure. Si ce sont des asperges sauvages, vous ne les couperez pas.
  2. Quelques minutes avant l’ébullition de l’eau des pâtes, faites revenir dans une poêle avec l’huile (ou avec le beurre, au choix)la gousse d’ail épluchée et coupée en deux, puis quand l’ail est doré ôtez-le et ajoutez les rondelles d’asperges. Couvrez et laissez cuire pendant 5 minutes à feu doux, puis ajoutez les pointes. Les pointes ne cuiront que 5 minutes au plus, pour qu’elles restent croquantes.
  3. Pendant ce temps-là vous aurez porté à ébullition une grande casserole d’eau bien couverte. Salez, jetez les Bindoli et remuez jusqu’à la reprise du frémissement.
  4. Dès que l’eau recommence à frémir, éteignez et couvrez. La cuisson des Bindoli se fera parfaitement à feu éteint : cela libère un feu, et c’est écologique. Remuez de temps en temps, en gardant la casserole couverte.
  5. Égouttez les Bindoli très al dente, en réservant un peu d'eau de cuisson.
  6. Mettez les pâtes dans la poêle avec les asperges et liez le tout, en laissant la cuisson se terminer en ajoutant au fur et à mesure un peu d'eau de cuisson si besoin, pour éviter que cela sèche.
  7. Enfin, ajoutez des zestes de citron fraîchement râpés, du poivre moulu sur le moment, et du Pecorino ou du bon brebis râpé si le cœur vous en dit. Tournez quelques secondes et servez sans tarder.
  8. Bonne dégustation !

Les asperges et le cacao, ô le beau mariage !



Le printemps est enfin arrivé, et avec lui les asperges, dont le goût délicat se marie de façon merveilleuse et inattendue à la légère amertume du cacao de nos Bindoli. Et si vous avez fait une cueillette d'asperges sauvages ou d'asperges des bois, cela vous fera un plat d'exception en toute simplicité !



Saviez-vous par ailleurs pourquoi les Bindoli sont si spéciaux ? Les italiens tiennent beaucoup à terminer leur plat de pâtes avant que cela refroidisse, pour que les pâtes et leur sauce ne perdent rien de leur goût. Cependant les Bindoli au cacao sont des pâtes à part... Quand ils sont chauds ils dégagent à l'odorat un bel arôme de cacao, mais c'est au fur et à mesure qu'ils refroidissent que le cacao Van Houten dont ils sont pétris est perçu par le goût dans toute sa richesse et complexité. Car oui, le cacao est d'abord et surtout une épice !



Prenez donc le temps de savourer, d'autant plus que la texture des Bindoli demeurera toujours  ferme et vive. Et d'ailleurs, s'il vous en reste, pourquoi pas en reproposer en salade de pâtes...